Transition : le retour de l’espoir pour nos Vétérans et leurs familles.

Pour certains, le combat se poursuit à la maison.

Chaque année, plus de militaires & de vétérans meurent de suicide que toute autre cause, y compris le combat.    

Les vétérans qui ont des difficultés à faire la transition à la vie civile sont les plus vulnérables : se sentir isolés du monde sape la force dont ils ont besoin pour lutter contre la dépression, le stress post-traumatique ou l’abus de substances.  

Cette période après avoir quitté le service a également été démontrée comme le point critique pour empêcher nos vétérans de se retrouver dans les rues.  

Perdre le contact avec la famille & la communauté

Nos troupes ont tendance à être des protecteurs naturels, protégeant les gens qu’ils aiment de leurs difficultés. Malheureusement, cela crée souvent une distance qui se développe au fil du temps, laissant nos vétérans incapables de chercher le soutien dont ils ont besoin quand ils en ont le plus besoin.

Il n’y a pas beaucoup d’endroits où ils peuvent aller à l’extérieur de la maison non plus. Des hommes et femmes qui ont passé leur vie adulte à travailler en équipe disciplinée avec un équipement délicat se retrouvent soudainement dans un marché du travail où les compétences militaires ne sont souvent pas reconnues.

Ce que nos programmes offrent

Connexion

Nos groupes connectent les vétérans non seulement à leurs pairs vivant les mêmes luttes qu’eux, mais avec des vétérans qui ont réussi à surmonter leurs difficultés. Pour beaucoup, cela est la première fois qu’ils peuvent parler ouvertement de leurs problèmes et être certains que leur situation peut être comprise.

Communication

Ici, les vétérans apprennent et pratiquent les compétences nécessaires pour communiquer efficacement dans la société civile.

Cette nouvelle capacité à être compris reconstruit leurs relations, en supprimant leur isolement et renforçant les familles et les amitiés.

Autosuffisance

Le stress post-traumatique et la dépression peuvent être débilitants, laissant les vétérans incapables de profiter ou de même prendre part à la vie quotidienne.

Notre cours non seulement leur apprend à gérer et à faire face à leurs symptômes, mais s’assurent que lorsqu’ils partent, ils sont connectés à des supports locaux qui les aident à rester en bonne santé.

Carrière

Après un travail où les priorités étaient de suivre les ordres, protéger les autres et rester en vie, il est fréquent que les vétérans se sentent insatisfaits et sans but dans les emplois qu’ils décrochent après avoir quitté l’armée.

Nous aidons les vétérans à définir ce qui a donné à leur service militaire un sens personnel et nous utilisons cela pour les aider à planifier et commencer une carrière dont ils peuvent être fiers.

Comment nous changeons des vies

* Statistiques recueillies par l’Université de la Colombie-Britannique

hope infographic
64% passent d’avoir peu d’espoir pour leur avenir à avoir une fois de plus de l’espoir dans leur vie.
depression chart
Des vétérans qui sont entrés dans notre programme avec une dépression sévère, 53% avaient peu ou pas de dépression 3 mois après avoir reçu leur diplôme.
career infographic
72% des vétérans terminent le programme avec de nouveaux objectifs de carrière, ainsi que la confiance et le soutien social pour les atteindre.

Laisse un impact durable sur leur vie.

15 ans plus tard, les diplômés de nos premiers groupes offrent toujours bénévolement leur temps aujourd’hui. Voilà le pouvoir d’une transition réussie et la force des connexions établies entre nos vétérans et leurs communautés.

Le seul service non gouvernemental de notre genre au Canada, nous nous assurons que chaque vétéran dans le besoin reçoit au moins 100 heures de services de psychologues spécialisés et repart avec des plans concrets pour reconstruire sa vie.

 Listen to some of our graduates tell how their lives changed.